PrésentationEnvironnementKDE

De Magazine fedora-fr
Aller à : navigation, rechercher
Article en cours de rédaction !
InProgress tip.png
Le présent article est actuellement en cours de rédaction.
Adressez-vous à la personne en charge pour toute proposition ou modification.
Auteur / Éditeur : FabienGeorget

Préface

Cet article est là pour vous donner un aperçu du projet KDE, ainsi que des pistes pour le prendre en main. N'espérez pas apprendre comment programmer un logiciel KDE ni même le fonctionnement profond de KDE. Cette présentation se fait en deux parties principales, une présentation du projet KDE et un descriptif des principaux logiciels.

Le projet KDE

KDE est l'acronyme de K Desktop Environment. C'est un gestionnaire de bureau tout comme GNOME ou XCFE.

KDE est basé sur la librairie graphique Qt développé par Trolltech. Qt est passé sous licence GPL le 4 septembre 2000. Ce qui fait de KDE un environnement de bureau entièrement libre.

Le projet KDE a été formé en octobre 1996 et comporte désormais plus de 800 contributeurs à travers le monde, ainsi que 300 traducteurs.


Un peu d'histoire

La naissance

Le projet KDE fut lancé en octobre 1996 par Matthias Etrich. Cet allemand né en 1972 travaille actuellement pour la société Trolltech. Il est aussi connu pour avoir créer lyx, une interface graphique pour latex.

Le projet KDE avait (et a toujours) pour vocation de fournir un environnement de bureau unifié et simple à utiliser. Cependant, le choix de la bibliothèque graphique a crée beaucoup de tension dans la communauté du libre. En effet, c'est la bibliothèque Qt, édité par la société Trolltech qui a été choisi. Cette bibliothèque n'était alors pas libre. En opposition s'est donc crée, en août 199, le projet concurrent GNOME. Ce dernier étant basé sur la bibliothèque graphique GTK.

Afin de garantir la disponibilité du toolkit Qt pour le développement de logiciel libre, la KDE free Qt Foundation est crée en juin 1998.

KDE mûrit

Le première version sort en juillet 1998. Puis vient KDE 2.0 en octobre 2000. C'est une refonte presque complète où Konqueror fait son apparition ainsi que des technologies permettants un dialogue plus faciles entre les applications KDE.

Cette même année la licence de Qt change. La bibliothèque Unix/Linux se dote d'une double licence. Elle se place sous licence GPL si le programme crée est lui-même sous licence GPL. Pour les programmes propriétaires, il faut toujours acheter une licence d'utilisation à Trolltech. Depuis, cette double licence c'est étendu à tous les systèmes.

KDE 3.0, sortie en Avril 2002 est une amélioration de KDE 2. La dernière grande version de KDE 3 est KDE 3.5, publié en novembre 2005.

La révolution

Le projet KDE s'attelle alors à refondre une nouvelle fois KDE pour s'adapter à Qt4 sortie en juin 2005. C'est un immense ravin qui sépare Qt3 de Qt4. La bibliothèque a été repensé en profondeur pour décupler sa puissance. L'API (Application Programming Interface) en a donc été totalement chamboulé. KDE a décidé de profiter de ce changement pour s'imposer, lui aussi, un bain de jouvence.

Il faudra alors attendre janvier 2008 pour voir apparaître KDE 4.0 qui se veut plus rapide, plus facile, moins gourmand en ressource, prenant mieux en charge le matériel ... bref une petite révolution !

Le projet Fedora a choisi d'inclure dès la version 9, la version 4.0 de KDE, fidèle à son habitude d'être à la pointe de la technologie. De nombreux utilisateurs ont de ce fait été déçus. En effet, la version 4.0 correspondant plus à une version bêta pour un test grandeur nature des nouvelles fonctionnalités. La stabilité et les fonctions attendues n'étaient pas toujours au rendez-vous.

La suite

Le passage vers la version 4.1, sortie fin juillet 2008, a permis d'éliminer un grand nombre des problèmes rencontrés sous 4.0 et le résultat fut à la hauteur des attentes ! On peut désormais profiter d'un environnement stable et fonctionnel. Mais déjà KDE 4.2 est annoncé, le projet KDE est en constante évolution.

Historique des versions

  • Beta 1 : 20 octobre 1997
  • 1.0 : 12 juillet 1998
  • 1.1 : 6 février 1999
  • 2.0 : 23 octobre 2000
  • 2.1 : 26 février 2001
  • 2.2 : 15 août 2001
  • 3.0 : 3 avril 2002
  • 3.1 : 28 janvier 2003
  • 3.2 : 3 février 2004
  • 3.3 : 19 août 2004
  • 3.4 : 16 mars 2005
  • 3.5 : 29 novembre 2005
  • 4.0 : 11 janvier 2008
  • 4.1 : 29 juillet 2008

Comparaison avec GNOME

GNOME est l'autre "grand" gestionnaire de bureau sous GNU/Linux.

Attention, la comparaison avec gnome est souvent sujet à Troll ! La plus grande différence tient à mon avis à leur philosophie. KDE cherche a obtenir un gestionnaire de bureau complet et entièrement personnalisable. Ceci implique souvent un délai de prise en main, mais sa puissance se révèle alors.

Le projet GNOME quant à lui s'attelle plus à avoir un gestionnaire de bureau simple à utiliser. Avec moins de possibilités certes, (mais pas sans possibilités ! C'est un vrai gestionnaire de bureau tout de même.) mais qui se prend en main tout de suite ou presque. L'utilisation de logiciels tiers telles que Compiz ou Conky, augmente ses capacités.

Le meilleur moyen de choisir reste de tester soi-même les deux environnements. Mais sachez qu'il en existe bien d'autre :

  • XCFE
  • Enlightement
  • Fluxbox
  • ...

N'oubliez pas la philosophie du libre c'est le choix !


KDE et Fedora

Installer KDE

Pour installer KDE, il vous suffit de tapez ceci dans une console :

# yum groupinstall KDE

KDE peut-être installé dés l'installation de Fedora. Il suffit pour cela de cocher la case : "personnaliser maintenant" à l'écran où l'on a le choix entre :

  • bureautique
  • développement logiciel
  • serveur web

Vous tomberez alors sur un autre écran où vous apercevrez :

  • gestionnaire de bureau GNOME
  • gestionnaire de bureau KDE
  • gestionnaire de bureau XCFE

Il vous suffit alors de cocher la case correspondant à KDE.


Les différents paquetages KDE sous Fedora

Voici les paquetages KDE installés lors de l'installation du groupe KDE

  • kdebase-workspace : Ce paquet contient les principales applications nécessaires au fonctionnement de KDE : kwin, kdm, klipper, systemsettings ...;
  • amarok : C'est le lecteur audio du projet KDE
  • digikam : utilitaire pour les appareils photos
  • extragear-plasma : widgets pour plasma
  • kaffeine : lecteur vidéo du projet kde
  • kde-settings-pulseaudio : lien entre KDE et pulseaudio, le serveur de son de Fedora
  • kdeaccessibility : les utilitaires pour améliorer l'accessibilité
  • kdeartwork : différents thèmes pour kde
  • kdebase : les bibliothèques de base nécessaire au fonctionnement de kde
  • kdeedu : les logiciels éducatifs de KDE (Kalzium, Kturtle, step ...)
  • kdegames : les jeux, ils sont très diversifiés !
  • kdegraphics  : les applications pour le graphique (gwenview, okular, kcoulourpaint4 ...)
  • kdemultimedia : les "petites" applications pour le multimédia (kmix, juk, dragon player ...)
  • kdenetwork : les applications pour internet (Kopete, Kget, ...)
  • kdepim : le gestionnaire d'identité
  • kdeutils : quelques utilitaires (kgpg, sweeper, ark, kcalc ...)
  • kftpgrabber : logiciel ftp
  • kipi-plugins : KIPI : KDE Image Plugin Interface, ce sont des plugins pour la manipulation des images
  • konversation : un client IRC
  • kpowersave : le gestionnaire d'énergie
  • ksshaskpass : le ssh-askpass de KDE avec une extension pour la Kwallet
  • ktorrent : le téléchergeur type BitTorrent de KDE
  • scribus : un logiciel de mise en page

Il existe d'autre paquetages optionnels :

  • gtk-qt-engine : ce paquetage vous permet de mieux fondre les applications gtk (comme firefox) dans l'environnement KDE. Sans ce paquet, c'est plutôt moche.
  • compiz-kde : adaptation de compiz pour KDE
  • koffice-suite : la suite koffice
  • kdesdk : les logiciels KDE pour le développement logiciel. Vous y trouverez notamment kate.
  • ...

Pour voir tous les paquets disponibles tapez dans une console :

$ yum groupinfo KDE

Pour avoir plus d'informations sur un paquet précis, il faut taper :

$ yum info nom_du_paquet

Intégration de KDE dans Fedora

Fedora, comme beaucoup de distribution se base principalement sur GNOME. Ainsi certains outils, d'administration notamment, sont plus facile d'accès. Néanmoins, KDE est parfaitement fonctionnel et Fedora administrable. C'est surtout une question d'habitude. De plus, il existe des adorateurs KDE parmi les développeurs Fedora. Ainsi, lors de la sortie de KDE 4.1 il n'a même pas fallu une semaine pour qu'il soit disponible dans les dépôts.


Les logiciels

Voici une brève présentation des principaux logiciels du projet KDE. Comme vous pouvez vous en rendre compte, ils ne peuvent être tous présentés ici tellement l'offre logiciel est importante et diversifié ! Vous trouverez tout ce qu'il vous faut chez KDE !

Le bureau KDE

Plasma

Plasma est l'application de fond de KDE. C'est elle qui gère le bureau, les widgets (appelés les plasmoïds), les panels (tableaux de bords), les relations avec Phonon ...

Dolphin

Dolphin est le navigateur de fichier. C'est un outil très puissant et très complet. Il dispose même d'une console intégré (disponible en appuyant sur F4). Vous pouvez diviser la fenêtre autant que voulu.

KDE Wallet

La sacoche à mot de passe ! Tous les mots de passe enregistrés pas les applications KDE sont cachés ici. Un seul mot de passe vous les ouvre tous. Un utilitaire très appréciable.

System Settings

Le centre de contrôle de KDE. Vous pouvez absolument tout personnaliser ici. Cela fera de votre KDE une bête surpuissante adapté au moindre de vos besoins !


Internet

Konqueror

Konqueror, c'est la tronçonneuse-suisse de KDE. Gestionnaire de fichier et navigateur web, il peut servir de visionneur pdf, de terminal , de visionneur de page man ... Un outil surpuissant qu'il faut sans plus tarder apprendre à manier ! Néanmoins depuis la version 4.0, Dolphin éclipse le côté navigateur de fichier. Mais il n'en reste pas moins doté de toutes ces capacités !

Kopete

C'est le logiciel de messagerie instantanée. Il supporte une grande quantité de protocoles différents dont jabber, msn, yahoo, AIM, Gadu-Gadu ... Quelques réglages s'avérent nécessaires pour une utilisation confortable.

Kmail

Un client de messagerie, fidèle à KDE, il dispose de nombreuses fonctions. C'est une très bonne alternative à thunderbird.


Multimédia

Amarok

C'est LE logiciel KDE. Celui qui déchainent les foules et les passions ! Ce lecteur audio est tout simplement le meilleur ! Il dispose de tous les utilitaires voulus et même plus ! On attend tous impatiemment la version 2 d'Amarok qui sera disponible dans Fedora 10.

Kaffeine

C'est le lecteur vidéo de KDE. Un logiciel très complet pouvant s'intégrer à Konqueror. à essayer de toute urgence !

Juk

Ce petit frère d'Amarok, s'avère plus simple, plus léger, et mieux intégré à KDE 4.0 que ce dernier.

Dragon player

De même qu'il existe Juk pour Amarok, il existe Dragon player pour Kaffeine. Une grande surprise, il ne supporte pas le format Ogg.

Graphisme

Okular

C'est le visionneur de document de KDE. Il supporte un grand nombre de format : pdf, ps, eps, dvi, jpj, png, bmp, ...

Gwenview

Gwenview est le visionneur d'image. Assez simple au premier abord, ses capacités peuvent être étendues par des plugins.

showFoto

C'est un visionneur d'image, donc de photo, plus complet que Gwenview. Il fournit les informations a propos du fichier (type, droits, compression, appareil photo, auteur, flash, ...) Il permet aussi de retoucher ses images.

DigiKam

C'est un gestionnaires de photos. Il vous permet de téléchargez vos photos à partir de votre appareil, de gérer vos albums, de retoucher vos photos une par une ou par lots, ...

KSnapshot

KSnapshot permet, comme son nom l'indique, de réaliser des captures d'écran. Vous pouvez le configurer pour prendre une capture d'écran entière, d'une fenêtre particulière ou encore d'une région précise.

KOffice

KOffice est la suite bureautique du projet KDE. Elle dispose :

  • KWord : un traitement de texte
  • KSpread : un tableur
  • KPresenter : un logiciel de présentation
  • Kexi : un éditeur de base de donnée
  • Kivio : un éditeur de shéma, graphique
  • Karbon14 : un logiciel de dessin vectoriel
  • Krita : un logiciel de dessin
  • Kplato : un gestionnaire de projets
  • Kchart : un utilitaire pour créer des graphiques
  • Kformule : un éditeur de formule
  • Kugar : un générateur de rapport

Pour l'installer sous Fedora, il suffit de taper :

# yum install koffice-suite

KOffice offre donc une grande variété de logiciel performant et plus légér que ceux d'OpenOffice.org.

Education

Katomic

Un tableau périodique des éléments très complet. Il décrit avec précision les caractéristiques de chaque élément.

KStars

C'est le planétarium de KDE.

Step

Un similateur physique très prometteur !

KmPlot

Un traceur de courbe.

KGames

KDE offre de nombreux petits jeux :

  • sudoku
  • casse-brique
  • jeux de cartes
  • bataille navale
  • mahjjong
  • ....

A vous de les découvrir !


Autre

Kate

Le logiciel d'édition avancé de KDE dispose de tout un tas d'utilitaires qui s'avèrent très utiles lorsque l'on programme, ou même lorsque l'on écrit un livre avec latex. Il gère les sessions, où vous pouvez enregistrez vos documents ouverts. Il dispose lui aussi d'un terminal qui s'avère très pratique, on n'a pas ainsi à changer de fenêtre sans arrêt. Il propose bien sûr une grande variétés de colorations syntaxiques mais aussi des indentations automatiques. Bref, à essayer de toute urgence. Il est disponible dans le paquet kdesdk.

Sweeper

C'est le nettoyeur de KDE, il efface vos traces et tout ce qui n'est plus utile. Un petit défaut, il n'indique pas la place que vous gagnez.

Conclusion

Si vous ne connaissiez pas KDE, j'espère que cet article vous aura donnez l'envie de le découvrir et de l'essayer ! N'hésitez pas l'expérience KDE est unique !


Références