Muffin 2/Les paquets Fedora du jour

De Magazine fedora-fr
Aller à : navigation, rechercher


Introduction

Pfdm muffin 2.png


Paquet Fedora du Jour regroupe des rédactions de présentation de logiciels. Le but est de permettre à tous de découvrir de nouveaux logiciels et d'avoir une procédure simple d'installation.


Les billets seront répartis en 5 thèmes :


  • Lundi productif : utilitaires et outils de productivité
  • Mardi artistique : média et outils de créativité, artwork et thèmes
  • Le "pourquoi" du Mercredi : un aperçu des détails de configuration et des choix de paquetage fait par les empaqueteurs de Fedora
  • La GUI du Jeudi : outils graphiques intéressants
  • Divertissement du Vendredi : jeux, distractions et outils pour embellir

Désormais, l'équipe de Paquet Fedora du Jour, vous propose une présentation d'une semaine des articles les plus appréciés dans ce magazine sous la forme d'une rubrique Paquet Fedora du Moment !

Il est à noter que pour disposer des logiciels, dits 'paquets', vous devez au préalable avoir configurer votre Fedora pour que celle-ci ait dans ces dépôt le dépôts RPM Fusion en plus de ceux par défaut.

La documentation concernant l'ajout de ce dépôt est disponible sur Fedora-fr : http://doc.fedora-fr.org/wiki/D%C3%A9p%C3%B4t_RPM_Fusion Il va de soit qu'une connexion internet est nécessaire.


Voici donc une semaine sélectionnée reprenant ces même thèmes :

Lundi Productif

Impressive.png
Impressive (anciennement KeyJnote) est un outil écrit en python, permettant de donner des présentations, tout comme le module Impress d'OpenOffice. Toutefois, comme il est indiqué sur son site, Impressive le fait "avec style". En effet, son affichage en OpenGL lui permet d'offrir de nombreux effets de transition (dans le style "page qui se tourne", ou encore de très agréables effets de fondus), un aperçu des différents slides dans la même veine que la fonction d'exposé de compiz/beryl, un "projecteur" (une zone lumineuse qui suit la souris afin de mettre en valeur ce que voulez), ainsi qu'une sorte de surlignement (identique au projecteur, sauf qu'il s'agit d'une zone rectangulaire fixe, tracée à la souris). Il dispose également de petits gadgets, comme un chronomètre, pour ne pas dépasser votre temps de parole.

Pour l'utiliser, rien de plus facile. En effet, il suffit d'exporter votre présentation au format PDF, et d'exécuter dans une console la ligne de commande suivante :

$ keyjnote.py votrepresentation.pdf

ou

$ impressive votrepresentation.pdf

La présentation se lance alors. Utilisez les flèches ou la souris pour faire défiler les slides, appuyez sur Tab pour obtenir l'aperçu des slides pour une navigation rapide (rappuyez sur Tab pour retourner à la diapo courante), maintenez le clic gauche pour dessiner un rectangle afin de mettre en surbrillance la zone sélectionnée (pour retirer la zone, faites un clic droit dessus), utilisez la touche Entrée pour qu'un spot lumineux suive votre pointeur (vous pourrez alors vous servir des touches + et - pour ajuster la taille du spot).

Le logiciel permet aussi l'utilisation de petits fichiers de description, afin de définir entièrement la présentation : l'effet de transition entre telle et telle diapo, le passage automatique, différé ou manuel au slide suivant, etc.

On regrettera simplement le fait que ce logiciel s'utilise exclusivement en ligne de commande. Toutefois, il existe une interface graphique permettant aux réfractaires de paramétrer leur présentation sans toucher à la ligne de commande : http://keyjnotegui.berlios.de.


  • Installation en ligne de commande :
yum install keyjnote 

ou

yum install impressive
  • Installation avec l'installateur graphique :
Applications > Productivity
  • Localisation dans le menu après installation :
Non disponible dans les menus
  • Commande :
/usr/bin/keyjnote.py 

ou

/usr/bin/impressive

Mardi Artistique

Hug muffin 2.png
Hugin est un outil qui permet de fusionner des photos ensembles afin d'obtenir une photo panoramique. Bien que cela fonctionne mieux avec des photos nettes et de bonne qualité ( par exemple, en fixant l'appareil photo sur un trépied ) il peut aussi effectuer la même opération avec des photos prisent à main levée.

L'interface de ce programme vous permet de créer un panorama en vous guidant dans les étapes à effectuer : choisir les photos, indiquer les différents objectifs, les points de contrôle (endroits correspondants sur les photos), optimiser, et enfin retoucher.

Dans la plupart des étapes, vous pouvez effectuer des ajustements manuels ou laissez faire de manière automatique le logiciel.

Hugin est réellement l'interface graphique aux traitements fournis par libpano, une bibliothèque du projet Modèle:Panorama Tools à l'origine créé par le professeur Helmut Dersch de l'université des sciences appliquées de Furtwangen. Le projet Panorama Tools est maintenant maintenu par un certain nombre de contributeurs comprenant 5 étudiants de Google Summer of Code qui ont travaillé à quelques améliorations au cours des derniers mois -- ainsi, nous pouvons attendre avec intérêt de nouvelles possibilités avec ce logiciel dans le futur.


  • Installation en ligne de commande :
yum install hugin
  • Installation avec l'interface graphique :
Applications > Graphisme > Hugin
  • Localisation dans le menu :
Applications > Graphisme > Hugin Créateur de diaporama
  • Commande :
/usr/bin/hugin

Le "pourquoi" du Mercredi

A pache muffin 2.png
Si vous installez le serveur web Apache sur votre système Fedora, démarrez-le, puis accédez-y avant d'ajouter n'importe quel contenu, vous verrez alors "la page d'essai de Fedora" ou "la page bienvenue" comme montré ici.

D'où cette page vient-elle ? où est-elle configurée ? et comment disparaît-elle une fois que vous ajoutez le contenu ?

Cette page n'est pas configurée dans le fichier principal de configuration d'Apache, /etc/httpd/conf/httpd.conf -- il n'y a aucune mention d'elle du tout dans ce document, celui-ci ne sert qu'à la configuration du serveur uniquement. La configuration pour cette page est indiquée dans /etc/httpd/conf.d/welcome.conf, qui ressemble à ceci :

   #
   # This configuration file enables the default "Welcome"
   # page if there is no default index page present for
   # the root URL. To disable the Welcome page, comment
   # out all the lines below.
   #
   <LocationMatch "^/+$">
       Options -Indexes
       ErrorDocument 403 /error/noindex.html
   </LocationMatch>

La directive "LocationMatch" s'assure que cette configuration s'applique seulement aux demandes avec le chemin de / (ou de plusieurs / ), qui redirige seulement les demandes au "DocumentRoot" (http://ServerName/). Pour une telle demande, l'option "Indexes" est désactivée, ainsi vous ne pouvez pas obtenir une liste automatique d'index ou d'annuaire. Si une page pré-construite d'index existe, comme index.html ou index.html.var, alors l'accès au fichier est fait ; mais si elle n'existe pas, une erreur du type HTTP 403 est produite ("interdit"). La directive d'ErrorDocument indique la page à présenter dans ce cas : /var/www/error/noindex.html. Dès que vous créerez une page d'index, l'erreur 403 n'est plus produite, et la page bienvenue disparaît.

Le dossier de configuration /etc/httpd/conf.d/welcome.conf appartient au paquet httpd (Apache). La plupart des autres dossiers de configuration situés dans /etc/httpd/conf.d appartiennent quant à eux à d'autres applications web tels que webalyzer, BackupPC, gallery2, ou lsquirrelmail, et configurent spécifiquement Apache  ; la suppression du paquet httpd enlève ce fichier de configuration spécifique de l'application Apache.

La GUI du Jeudi

Gd map muffin 2.png
GdMap est un outil qui permet de visualiser l'espace disque et surtout la manière dont il est utilisé. Ainsi si vous voulez voir de manière rapide quels sont le fichiers les plus volumineux dans tel ou tel répertoire, GsMap génère alors des rectangles plus ou moins grand selon la volumétrie des fichiers qu'ils représentent.

Ceci vous permet de déterminer d'un rapide coup d'œil les fichiers prenant de la place sur votre disque et qu'il serait utile de supprimer ou de graver.

GdMap est un outil disponible sur les systèmes d'exploitation répondant à la norme POSIX (GNULinux/BSD/UNIX-like).


  • Installation en ligne de commande :
yum install gdmap
  • Installation avec l'interface graphique :
Applications > Système > GDMap
  • Localisation dans le menu :
Applications > Outils Système > Représentation Graphique du disque
  • Commande :
/usr/bin/gdmap

Divertissement du Vendredi

Pok 3d muffin 2.png
Pok3D est un jeu de poker en ligne doté de graphismes en 3D temps réel. Les variantes les plus classiques du poker sont supportées (hold'em, omaha, stud 7, omaha 8, etc.). Le jeu est disponible sur les plateformes GNU/Linux , Windows et MacOS. Pok3D est sous licence GPL.

Les joueurs ont le choix entre le mode Play Money, qui permet de jouer avec de l’argent virtuel sans débourser un centime, ou bien passer en mode Real Money pour jouer avec de l'argent réel.%%%

Afin de pouvoir jouer sans perdre la totalité de votre argent (fictif ou non), je vous conseille la lecture de ce document : http://www.pok3d.com/tuto/pok3d_tut.pdf. Etant un jeu en ligne où l'on peut parier de l'argent réellement voici aussi les conditions que se réserve la société hébergeant le jeu : https://www.pok3d.com/sujet.php?sjtid=280.

Lorsque vous lancez poker3D pour la première fois vous devez avoir un compte de créer, pour celà, il vous redirige vers le site https://www.pok3d.com. Une fois cela fait, vous pouvez enrichir votre portefeuille fictif ici : https://www.pok3d.com/cashier.php.

Pour ceux qui ne bénéficient pas de la 3D sur leur machine, il est à noter qu'il existe aussi une version 2D : poker2D !

Vous avez toutes les cartes en main pour raffler la mise ! A vous de jouer ! ... avec modération biensûr !

Poker2D :

  • Installation en ligne de commande:
yum install poker2d
  • Installation en utilisant l'installeur graphique:
Applications > Jeux > poker2d
  • Localisation dans le menu après installation:
Applications >  Jeux > poker2d
  • Commande:
/usr/bin/poker2d

Poker3D :

  • Installation en ligne de commande:
yum install poker3d
  • Installation en utilisant l'installeur graphique:
Applications > Jeux > poker3d
  • Localisation dans le menu après installation:
Applications >  Jeux > poker3d
  • Commande:
/usr/bin/poker3d

Articles retenus

MAJ des articles retenus sur PFDJ


Votes soumis ici : http://blog.fedora-fr.org/paquet-fedora-du-jour/post/Paquet-Fedora-du-Moment