Muffin 2/Fedora et le monitoring système

De Magazine fedora-fr
Aller à : navigation, rechercher
Par : EricDoutreleau
Article en cours de relecture !
InProgress tip.png
Le présent article est actuellement en cours de relecture.
Adressez-vous à la personne en charge pour toute proposition ou modification.
Relecteur / Validateur : FabienArchambault

Introduction

Quand on utilise son ordinateur il arrive bien souvent que celui ci ne réagisse pas comme on le souhaiterai. Ainsi il peut devenir complètement non réactif. Plus trivialement on va dire qu'il "rame". Une solution simple est de redémarrer le système. Hélas si cela résout le problème a court terme, les mêmes causes produisant les mêmes effets font que le problème risque fort de réapparaître tôt ou tard. Il convient donc de déterminer ce qui se passe. Vous entrez donc dans le monde passionnant du monitoring système.

Dans l'article qui suit nous allons aborder les bases en nous intéressant à l'outil gnome-system-monitor.

Installation

Normalement dans une installation standard, le logiciel est déjà installé. Néanmoins, si cela n'était pas le cas il suffit de taper la commande suivante :

# yum install gnome-system-manager

Lancement

On ouvre le menu Applications -> Outils Systèmes et on choisit Moniteur système. On obtient alors la fenêtre suivante : Fichier:Monitoring1.png

On y voit décrit de façon très synthétique son ordinateur. On peut voir qu'on a quatre onglets: Système, Processus, Ressources, Systèmes de fichier. On est dans l'onglet Système.

L'onglet Ressources

Cet onglet va nous permettre de voir de manière dynamique comment se comporte notre système. On obtient alors la fenêtre suivante :

Monitoring2.jpg

On obtient alors une représentation de

  • L'utilisation de ou des processeurs (CPU)
  • L'utilisation de la mémoire
  • Le trafic réseau.

Grâce à ces courbes on peut repérer d'éventuelles anomalies. Par exemple dans le cas présent on voit que l'occupation du processeur est importante alors qu'on ne fait rien. Pour aller plus loin on va aller examiner le deuxième onglet Processus

L'onglet Processus

On obtient alors la fenêtre suivante :

Monitoring3.png

On voit pour chaque processus du système des informations le concernant. On peut classer la liste de ces processus sur différents critères. Dans le cas qui nous occupe comme j'ai un problème avec l'occupation CPU j'ai cliqué sur la colonne CPU. On peut le voir grâce au petit symbole ^ dans la colonne CPU. On voit donc que c'est un programme perl qui consomme une bonne partie de la CPU. On peut alors le tuer en le sélectionnant, cliquer sur le bouton droit de la souris et sélectionner Tuer le processus. Si on à un problème d'utilisation trop importante de la mémoire on peut classer par l'occupation mémoire comme on peut le voir sur la capture d'écran suivante :

Monitoring4.png

L'onglet Systèmes de fichier

Enfin pour finir cette petite introduction au système monitoring nous allons examiner le quatrième onglet Systèmes de fichier. Voici ce qu'on obtient :

Monitoring5.png

Pour chaque partition, lecteur de DVD ou clé usb on peut obtenir son type et son taux d'occupation. Cela est très pratique pour connaître les endroits où il vous reste de la place.

Pour aller plus loin

Voici donc que se termine un aperçu très succinct du monitoring système. La grande richesse des système GNU/Linux est qu'il existe une multitude de façon de faire la même chose. Les utilisateurs plus exigeant pour se pencher sur les outils suivants :

  • top : un outil qui permet d'examiner plus finement les processus;
  • strace : cet outil permet de tracer les appels systèmes d'un programme. Cela est utile pour savoir ce que fait un programme qui semble complètement hors de contrôle;
  • lsof : cet outil permet de savoir quels fichiers sont ouverts par quel processus.


La commande top :

top est un programme en ligne de commande permettant d'afficher le détail des ressources système utilisées par l'ensemble des programmes, ainsi que programmes par programmes.

La partie supérieure affiche la consommation globale des ressources avec les informations suivantes et dans cet ordre :

  • Nombre total des programmes en machine [Tasks];
  • Programmes en cours de fonctionnement actif [Running];
  • Programmes en sommeils/non actif [Sleeping];
  • programmes arrétés [stopped];
  • Nombre de programmes en attente de réponse / état incertain [zombie];
  • Cpu(s) : détails de l'utilisation du/des temps processeur(s);
  • Mem : détails de la mémoire RAM utilisée totale/utilisée/libre;
  • Swap : Détails de la mémoire SWAP utilisée totale/utilisée/libre...


L'affichage détaillé par processus se compose de :

  • PID : identifiant du process/programme;
  • USER : profil utilisateur lançant le process/programme;
  • PR : niveau de priorité de la tâche;
  • NI : indice supplémentaire de priorité ( si le NI < 0 alors faible priorité et inversement );
  • VIRT : représente le total de la mémoire virtuelle utilisée par la tâche;
  • RES : valeur de mémoire physique ( non SWAP ) utilisé par une tâche;
  • SHR : partie de la mémoire VIRT qui peut être partagée;
  • S : statu du processus;
  •  %CPU : utilisation du/des temps processeur(s);
  •  %MEM : mémoire RAM utilisée;
  • TIME+ : temps écoulé depuis le lancement du processus/programme;
  • Commande : PATH du programme/exécutable associé (pour HTOP) et non de la commande associé (pour top).
Top.jpg

htop est une évolution de top, il permet entre autre de visualiser la charge mémoire et CPU sous forme graphique, de plus il permet principalement de façon interactive, de trier les processus selon les critères énoncés précédemment, ainsi que d'afficher leur arborescence, d'effectuer des recherches et de tuer des processus.

Htop.jpg