Edito N°3

De Magazine fedora-fr
Révision de 21 mai 2011 à 19:48 par MohamedElmorabity (discussion | contributions) (Virgule superflue)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Bonjour chers lecteurs ! Voici ce numéro 3 de Muffin, oserai-je dire tant attendu ? Pour l'équipe de Muffin ainsi que pour moi, assurément !

Le magazine des utilisateurs francophones de Fedora indubitablement novateur est plus que jamais présent afin d'accompagner ce système qui nous est si cher. Pour couronner le tout, voici qu'il accompagne la sortie de Lovelock, la 15ème version mise au point par le projet Fedora.

Fedora logo-lovelock.jpg

Dans ce numéro, nous allons partir à la conquête de la lune ! Comme d'accoutumée, Fedora respecte sa promesse avec toutes sortes de nouveautés. Ainsi, nous vous proposons de vous accompagner lors de cette découverte : GNOME 3, LibreOffice, Systemd, GCC 4.6 mais aussi les versions dérivées de Fedora qui ne sont pas en reste. Désormais, Muffin dispose de 3 rubriques à découvrir ou redécouvrir entre les différents thèmes abordés au fil des pages. A n'en pas douter, Fedora 15 est d'ores et déjà annoncée comme un grand cru. Une fois de plus, la volonté du projet Fedora de constamment implémenter les technologies les plus novatrices ne vous décevra pas. Voilà pourquoi Muffin se veut novateur pour ce numéro.

Je tiens à terminer cette introduction en insistant sur le fait que la sortie de ce gâteau que vous vous apprêtez à déguster, n'aurait jamais pu se faire sans la participation de chacun des membres de l'équipe de Muffin. Une nouvelle organisation a été mise en place, le tout, alors que la préparation de ce numéro commençait. Nous avons tous souhaité réaliser un magazine qui suive la qualité des précédents, en essayant d'apporter des améliorations qui, je l'espère, seront appréciées !

Bonne dégustation car rien ne vaut un Muffin tout droit sorti du four et à bientôt pour un numéro 4 toujours plus intense !

A.Frandemiche